Kemono Jihen Saison 1 Episode 6 date de sortie

1379

Se déroulant principalement dans une version fictive de Tokyo, “Kemono Jihen” ou “Monster Incidents” est un anime urbain fantastique néo-noir avec des thèmes d’horreur distinctifs. L’intrigue tourne autour de Kabane Kusaka, un hybride mortel-humain, qui arrive à Tokyo et rejoint l’agence de détectives Inugami. Dirigée par l’énigmatique bakedanuki Kohachi Inugami, l’agence est spécialisée dans le traitement des affaires liées à la kémono. Ayant été confronté à une négligence et une apathie totales presque toute sa vie, Kabane trouve l’amitié et la gentillesse en travaillant pour Inugami. L’anime a été créé le 10 janvier 2021. Voici tout ce que vous devez savoir sur son prochain épisode.

Table of Contents

Kemono Jihen Episode 6 Date de sortie

L’épisode 6 de Kemono Jihen, intitulé “Awakening”, doit sortir le 14 février 2021 sur Tokyo MX, ytv et BS11. Ajia-do Animation Works a produit la série, avec Masaya Fujimori comme réalisateur et Noboru Kimura comme scénariste principal. Yuya Mori a fourni la musique de l’anime, et Nozomi Tachibana s’est occupée de la conception des personnages. Daisuke Ono a chanté le thème d’ouverture “Path of The Beast”, tandis que Sayaka Sasaki a interprété le thème de fin “-Mark-“.

Où regarder la saison 1 de Kemono Jihen en ligne ?

Les épisodes de l’anime sont diffusés en simultané avec une version audio originale japonaise et des sous-titres anglais sur Funimation (Amérique du Nord et îles britanniques), AnimeLab (Australie et Nouvelle-Zélande) et Wakanim (Scandinavie). Les versions sous-titrées en allemand et en français sont diffusées en continu sur Wakanim. Les épisodes sont également disponibles sur la chaîne YouTube de Muse Asia pour les téléspectateurs d’Asie du Sud et du Sud-Est et sur Bilibili en Asie du Sud-Est. Au Japon, l’émission est disponible sur Netflix Japan avec une version audio et des sous-titres japonais.

Kemono Jihen Épisode 6 Spoilers

Dans l’épisode 5, Kabane se fait entraîner dans une pièce secrète pendant qu’il nettoie le sol. Quand Inugami réalise ce qui s’est passé, il s’y précipite pour faire sortir le garçon. Les jeunes kemonos sont présentés à l’insaisissable 5ème membre de l’équipe, un vampire nommé Mihai Florescu, qui s’occupe de tous les aspects techniques de leur travail. Il s’est pris d’affection pour Kabane et a failli le traiter d’esclave à plusieurs reprises.

Alors qu’il fait ses courses, Kabane croise Kon et apprend qu’Inari l’a remplacée par un autre jeune kitsune. Kabane, qui pense encore à la facilité avec laquelle Mihai l’a battu au bras de fer, dit à Kon de le combattre. Après sa défaite, Kon se reproche d’être faible. Kabane tente de la consoler et lui demande de venir vivre avec lui à l’agence. Cependant, Kon dit qu’elle ne peut pas, expliquant qu’elle ne peut pas vivre avec Inugami car il est un bakedanuki. Avant le départ de Kabane, Kon lui fait promettre qu’il reviendra dès que possible.

Mihai dit à Kabane, Shiki et Akira qu’ils ont une nouvelle affaire et qu’Inugami veut qu’ils s’en occupent. En réalité, le vampire narcissique et perpétuellement ennuyé a enfermé Inugami dans son ancienne chambre et tente de trouver une nouvelle façon de se divertir. L’affaire concerne une entreprise nommée Bugbite Electronic, où plusieurs travailleurs se sont suicidés. Cependant, ce nombre est soudainement tombé à zéro ces derniers mois. Mihai envoie les jeunes kemonos chercher toutes les informations qu’ils peuvent.

Shiki se rend invisible grâce à l’un de ses nouveaux pouvoirs et infiltre l’une des usines de Bugbite. Il découvre que les cerveaux des ouvriers sont aspirés par trois kanonbas, des kemonos moustiques, qui préfèrent se régaler de cerveaux, de sang et d’organes humains. Lorsque Shiki est découvert par l’un des kanonbas en raison de l’ingérence de Mihai, cela déclenche un souvenir traumatisant dans l’esprit de l’hybride Arachné-humain. Dans l’épisode 6, Mihai et Inugami pourraient s’affronter après la libération de ce dernier. Kabane pourrait devoir entrer dans l’usine de Bugbite et sauver Shiki.